Bulat-Pestivien, les anges musiciens

Publié le par jeanpierrelebihan2




Le réseau,  de la baie du chevet de cet édifice , offre dans ses jours 35 anges musiciens jouant de 10 instruments différents, tambourin, flûte, viole, orgue, etc.Ce joueur de cornemuse  à qui il a été donné le numéros 34 se retrouve idem en 38, et inversé en 35 et 31. cette numérotation part du bas de gauche à droite.


 Des armoiries de Boutteville, Rostrenen, Pestivien,  de Pont-L’Abbé et de Kergorlay.les accompagnent.
L'auteur de ces vitraux est inconnu, de même que le sujet de la partie basse.qui devait aller avec ces anges.  et dont les derniers éléments ont dû disparaître lors de la fourniture du vitrail de Hawke.
Il est très possible que le sujet du XVe siècle fut un rapport avec la Vierge Marie patronne de cette chapelle de  Bulat, ancienne trêve de la paroisse dePestivien.

Si l'on indique un nombre d'instruments différents des anges musiciens, c'est que nous sommes en face de l''utilisation de certain nombre  très réduit de cartons.

Chaque carton est ici utilisé recto et verso  jusqu'à cinq  fois, si du moins notre approche est bonne. Ce genre de procédé se retrouve fréquemment, mais le plus souvent  une seule fois.

Autre spécificité: tous ces traits de pinceau se terminent par un "accroche-coeur", exemple l'ange 7.
le,jaune d'argent  qui est posé  sur la face verso des cheveux ne se retrouve pas sur la face recto, ce qui ,sur cette face,  est rarement présent.

L'ange à la viole, n° 48 se retrouve en 42 dans le même sens mais sans jaune d'argent sur ses cheveux et son nimbe.








Publié dans CROQUIS DE VITRAUX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article